6 pièges à éviter lors de l’achat d’un bien immobilier

Acheter un bien immobilier comporte des pièges dont il est important d’être conscient pour être capable de les éviter, et ainsi ne pas tomber dedans. Voici une liste non exhaustive de ces quelques pièges à éviter lors de l’acquisition d’un bien immobilier.

Ne pas passer par une agence immobilière

Vous souhaitez acheter une maison, et vous dites qu’il vaut mieux l’acquérir auprès d’un particulier plutôt que de passer par une agence afin d’éviter de payer des frais supplémentaires ? C’est un réflexe naturel, mais qui n’est pourtant pas si avantageux que cela. En effet, passer par une agence immobilière vous apporte, certes, des frais complémentaires, mais vous permet d’être sûr que le bien immobilier que vous vous apprêtez à acquérir soit évalué à sa juste valeur. Au contraire, un particulier peut avoir tendance à évaluer son bien à la hausse, du fait de l’attachement affectif qui le relie à son bien. 

De plus, seules 30% des transactions immobilières se font de particulier à particulier, et ces transactions concernent généralement des biens que les agences refusent de prendre du fait de leur prix trop élevé.

Ne pas préparer la visite

Il est rare que vous tombiez sur un bien que vous soyez le seul à visiter. Il est donc important que vous prépariez en amont cette visite afin d’arriver avec une idée précise de ce que vous voulez connaître comme information, à savoir, par exemple :

  • L’année de construction : cela vous permet de connaître la qualité des matériaux employés
  • Le type de chauffage
  • L’état de l’installation électrique 
  • Les fenêtres : sont-elles à double vitrage ou non
  • Les fissures et l’humidité

Ne pas bien lire les documents

De copropriété

Si le bien qui vous intéresse se trouve dans une copropriété, vous devez vous renseigner sur les charges communes à payer .En effet, le principe d’une copropriété signifie que vous devenez copropriétaire des espaces communs de l’immeuble, et donc devez vous assurer de leur entretien avec vos copropriétaires.

Renseignez vous aussi au sujet des travaux qui ont déjà été effectués, et de ceux qui pourraient être à votre charge si vous devenez copropriétaire. Ces travaux peuvent concerner, par exemple, une rénovation de la toiture, l’isolation de la façade, etc. 

Des diagnostics techniques

Bien prendre connaissance des différents diagnostics techniques du bien qui vous intéresse vous permettra d’évaluer ses atouts et faiblesses, et donc vous aidera dans votre décision d’achat. Les documents de diagnostics techniques les plus importants sont les suivants :

  • Les diagnostics d’amiante, de plomb, termites, et mérules
  • L’état des installations intérieures de gaz et d’électricité
  • Le DPE (diagnostic de performance énergétique) 

Sous-évaluer les frais annexes à l’acquisition

Coût des éventuels travaux

Peut-être que le bien immobilier que vous souhaitez acquérir nécessite d’être rénové, ou même de passer par de petits travaux. Dans les deux cas, il est important que vous soyez conscient du prix que cela représente, afin de ne pas vous retrouver propriétaire d’un bien sans avoir les moyens d’effectuer les travaux sous-jacents à ce bien.

Coût du notaire

Si vous investissez dans l’ancien, n’oubliez pas de prendre en compte les frais de notaire dans votre budget. En effet, alors que dans le neuf, ils s’élèvent à seulement 2 ou 3%, ils montent jusqu’à 8% dans l’ancien.

Ne pas faire attention à l’horaire de visite choisi

Cela peut vous paraître anodin, mais l’horaire de visite choisi est important. En effet, vous ne pouvez pas vous rendre compte de la luminosité d’un appartement ou d’une maison si vous les visitez lorsqu’il fait nuit. Il est donc important de choisir judicieusement votre horaire en le plaçant de préférence en pleine journée.

Ne pas visiter les dépendances

Finalement, n’oubliez pas de visiter les dépendances du bien. En effet, le grenier vous donnera une idée de l’état de la charpente et des combles. Le sous-sol, quant à lui, vous donnera une idée de l’humidité de l’environnement de la maison ou de l’appartement qui vous intéresse.

Découvrez notre vision à travers
d'autres etudes de cas